Parce que c'est reposant de ne rien savoir.

(hors débats sur la manipulation, la désinformation la surinformation, la presse aux mains du pouvoir...)