12/11/06

Info gratinée

Pauvres fous qui croyons que l'avoir est dans nos armoires... Belle humanité que la mienne où le quotidien ressemble trop souvent à un film d'horreur. Bien sûr, il n'y a aucun cadavre autour de moi, ni derniers gémissements, ni bourreaux ni vaincus, c'est tout propre dans ma ville. Mais la mondialisation veut que je sache désormais tout ce qui se passe d'un bout à l'autre de la terre, et de préférence les pires exactions, car elles seules me tiennent en haleine. A l'instar de celui qui freine pour mieux voir l'accident et si possible... [Lire la suite]
Posté par cStJ à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]