D'ici 40 ans il faudrait l'équivalent de "deux terres" pour répondre aux besoins de l'humanité

http://www.observabilis.com/ : L'humanité consomme plus de ressources biologiques, de l'ordre de 25 %, que la planète n'en produit chaque année. Elle pompe donc maintenant dans ses réserves, une situation qui ne pourra pas durer longtemps. C'est le principal message du rapport Living Planet 2006, publié le 24 octobre par le WWF (Fonds mondial pour la nature). Le constat découle de l'application d'une méthode de mesure de l'impact des activités humaines, appelée "empreinte écologique".


Article original, source et auteur :

http://www.lemonde.fr
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3228,36-826580@51-826689,0.html